Un nouveau règlement pour rendre la ville propre

> Retour à la liste

Déposer des encombrants ou des ordures ménagères à côté des conteneurs, ou bien se débarrasser de gravats ou de sacs de tonte dans la nature, relève d’actes d’incivilité. Ils sont monnaie courante et en augmentation à Montreuil-Juigné comme ailleurs.

Pour les prévenir, la municipalité vient d’adopter un règlement de propreté publique, avec à la clé un tarif d’enlèvement à la charge du contrevenant pouvant aller de 450 à 1 500 euros.
« Il ne s’agit pas d’une amende, mais bien d’une redevance correspondant à ce que l’enlèvement des déchets coûtera à la collectivité. Jusqu’à présent, nous ne disposions pas d’un tel arrêté, qui est davantage un outil de dissuasion et de prévention que de répression », mesure Clémence Royer, adjointe à l’environnement et à la qualité de vie. Des agents assermentés de la ville pourront intervenir en cas d’infraction et relever les contraventions.

Chaque année, ce sont quelque deux à trois tonnes de déchets sauvages qui sont ainsi ramassés dans la commune, quand bien même la déchetterie est ouverte tous les jours sauf le dimanche après-midi, en accès libre et sans mesure de poids contrairement à ce qui peut se pratiquer ailleurs.

Le nouvel arrêté municipal de propreté publique porte aussi sur les bacs roulants d’ordures ménagères, ainsi que les déjections canines. Il est téléchargeable ci-contre.

Plus d'informations sur la déchetterie et le tri : en savoir plus

Plus d'information sur les collectes et le compostage : en savoir plus